• Nous  allons  faire  appel  aux  élementaux  de  chaque  élément  : • Les  Gnomes  pour  la  Terre • Les  Ondins  et  Ondines  pour  l'Eau • Les  Sylphes  pour  l'Air • Les  Salamandres  pour  le  Feu.

    J'invite  les  gnomes  à  venir  nettoyer  les  énergies  usées  de  la  Terre afin  de  les  transformer,  les  transmuter  et  les  alchimiser

    J'invite  les  Ondins  et  les  Ondines  à  venir  nettoyer  les  énergies usées  de  l'Eau  afin  de  les  transformer,  les  transmuter  et  les alchimiser

    J'invite  les  Sylphes  à  venir  nettoyer  les  énergies  usées  de  l'Air  afin de  les  transformer,  les  transmuter  et  les  alchimiser

    J'invite  les  Salamandres  à  venir  nettoyer  les  énergies  usées  du  Feu afin  de  les  transformer,  les  transmuter  et  les  alchimiser Je  remercie  les  élementaux  pour  leur  participation  et  leurs présences.


  • Comment brûler la Sauge Blanche amérindienne de Californie ?

    Voici toutes les étapes et conseils pour une cérémonie de la fumée réussie.

    Procurez-vous de la Sauge Blanche amérindienne de Californie et un réceptacle type coquille d'ormeau. Installez-vous sur une surface non-inflammable. La coquille d'ormeau est très utilisée car sa forme favorise une bonne résistance à la chaleur et une ventilation naturelle. Elle était traditionnellement associée à une forte symbolique de la Déesse de l'Océan Pacifique.

    Allumez une bougie blanche. Allumez votre Sauge, de préférence avec une allumette. Laissez brûler vos feuilles pendant quelques secondes et soufflez la flamme. Soyez prudent(e) ! La Sauge Blanche brûlée en feuilles s’envole assez facilement. Si vous utilisez un bâton de fumigation (plus dense), laissez-le brûler un peu plus longtemps avant de le souffler. Attention: si vous utilisez un réceptacle en métal, prenez garde à ne pas vous brûler si vous avez besoin de le déplacer.

    L’utilisation de la Sauge Blanche doit se faire dans un lieu bien aéré. En intérieur, il est conseillé après la Fumigation, d’ouvrir une ou plusieurs fenêtres afin de créer un courant d’air. Cela permet l'évacuation de la fumée en surplus et des fameux ions positifs ou « mauvais esprits » avec elle. Il suffit alors de se promener dans chacune des pièces et de guider la fumée dans tous les coins sur votre passage. Après quelques minutes, vous devriez ressentir les changements d’Énergies.

    Attendre que le bâton se consume totalement. La croyance amérindienne veut que l’encens de Sauge Blanche continue de brûler tant que la Purification n'est pas terminée.

    Si vous souhaitez vraiment éteindre votre bâton durant sa combustion, il vous suffit simplement de l’étouffer à l'aide de sable, en l'écrasant dans ses cendres ou en passant l'extrémité directement sous l’eau.

    Certains Objets Sacrés sont utilisés pour la Cérémonie. La Pplume de Fumigation par exemple sert à disperser la fumée vers l'endroit désiré et favorise l'effet de la Sauge. Tout accessoire est lui-même purifié avant son utilisation.

    Des intentions et des mots pour amplifier la purification :

    Enfin, le plus important : Je précise d’éteindre les appareils électroniques risquant de sonner, parce que toute votre concentration est requise pour garantir un meilleur résultat. La cerise sur le gâteau, c’est de formuler une Iintention, une Prière dans votre tête, qui accompagne vos gestes et soutienne votre démarche. La formulation de l’Incantation vous est personnelle, il n’y a pas de règle là-dessus. Ce qui compte, c’est de la garder en tête et de la répéter partout où vous promenez votre bâton purificateur. 

    Formulez la Prière.

    Si vous voulez vous inspirer, la formule peut être la suivante :

    « En diffusant cette fumée, je purifie mes lieux, je le lave et je me lave de tous les doutes, de toutes les douleurs, de toutes énergies et entités négative qui ont marqué cet endroit. Par ce rituel, je me réoxygène et permets à mon espace de respirer un nouvel air pur. » 

    Pas besoin de l’apprendre par coeur. Vous pouvez la reformuler au fur et à mesure, tant que l’idée reste la même. Enfin, vous n’êtes pas obligés de consommer tout le bâton pour un seul nettoyage. Vous pouvez l’éteindre en cours de route.

    Écoutez votre intuition...

     

    Et pour conclure, cette belle Prière amérindienne...

    « Ô Grand Esprit, dont la Voix se fait entendre dans le Vent et qui d’un Souffle anime tout l’Univers, écoute-moi. 

    Je suis un de tes Enfants, petit et faible. 

    J’ai besoin de ton Aide et de ta Sagesse. 

    Que mes oreilles soient attentives à ta Voix, que mes yeux contemplent à jamais la Splendeur d’un Soleil couchant. 

    Que mes mains respectent ta Création. 

    Rends-moi sage afin que j’apprenne ce que tu as enseigné à mon Peuple : la Leçon cachée en chaque feuille, sous chaque rocher. 

    Je demande la Force, non d’être supérieur(e) à mes frères, mais de combattre mon plus grand ennemi : moi-même. 

    Fais que je sois toujours prêt(e) à venir à toi les mains sans tache, le regard limpide. 

    Quand ma vie s’éteindra comme un Soleil couchant, je veux que mon Âme puisse aller vers toi en Confiance. » 

     

    Source du texte : Gaétan Guerrisseur

     


  • Asseyez vous confortablement et prenez 4 respirations profondes pour vous détendre.


    Songez à quelque chose que vous aimez (une couleur, fleur...). Dites vous j'aime... Redites le plusieurs fois et observez ce qui se passe dans votre corps en disant une vérité.


    Puis, faites autre chose pendant quelques minutes.


    Et revenez, cette fois dites vous un mensonge. Dites je déteste (en reprenant la chose que vous aviez aimé). Redites le plusieurs fois et observez la réaction de votre corps lorsque vous dites un mensonge.

     

    Sandra Ingerman "Recouvrer son âme et guérir son moi fragmenté"


  • A genoux, face à face. Index droit qui touche l'autre index droit de la personne. La main gauche prend la main de l'autre (ou en visualisation).

    Moi (…), en présence de (…), je décide ici et maintenant de défaire les nœuds, les liens qui nous unissent, les liens présents, passés, futurs, émotionnels, mémoriels, cellulaires.

    Je décide de les pacifier.

    Je les pacifie sur toutes leurs longueurs par ma conscience éveillée.

    J'accepte de les suivre du bas astral, au milieu astral jusqu'au haut astral afin d'y apporter la lumière de mon amour.

    J'affirme avoir suffisamment de conscience et vouloir porter ces liens vers mon cœur afin qu'ils deviennent lumineux et réjouissants.

    Je remercie le grand ouvrage de chacun de ces intervenants de lumière.

    Je t'aime depuis toujours pour toujours (…).

    Je t'ailes, je te donnes des ailes.

    On se sert dans les bras et on se sert très fort ! (ou en visualisation)

     

     

     


  • Je demande à la flamme violette de transformer, transmuter et alchimiser toute pollution matérielle et immatérielle que contient cette eau maintenant. Je demande à la flamme violette d’élever les vibrations de cette eau dans les plus hautes sphères d’amour inconditionnel. Merci, c’est fait maintenant.

    Tiré du livre d'Emmanuel Ferran "5 outils pour purifier votre eau en 5 min"

    https://emmanuelferran.com/blog/





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique